Related Posts with Thumbnails

Line in Blog

Des petits bouts de moi...

24 février 2015

Jour de neige

jour de neige

Jour de neige

Ce jour-là était un jour de neige. 
Tu sais, quand la lumière blanche emplit tout l’espace et que le ciel couleur de temps semble recouvrir le monde... C’était le début d’une histoire et la fin d’un moment. Le temps filait sur les vitres en y laissant une buée bleue qui s’effilochait en lambeaux givrés. Tes yeux suivaient les traces figées de l’eau comme autant de rivières de mémoire. La vie glissait à toute allure et tu aurais voulu te raccrocher aux branches ployées sous le poids de la neige. Mais tu savais bien qu’elles n’auraient pas résisté sous ton poids, et que l’on n’aurait entendu que le craquement sourd du bois noir qui cède sous la force des évidences, en éclaboussant de ses échardes grises et acérées le tapis blanc immaculé.
C’était un jour de neige sans retour. Un jour comme une nuit sans lune quand les étoiles refusent même la lumière blafarde des corps posés à contre jour sur elle. C’était comme un cri de silence et il effaçait tout sur son passage. C’était un jour de gomme et il ne reste que les larmes pour pleurer. Et sur la neige crissante elles tombaient comme les perles d’un collier qu’on a oublié de fermer.
Et toi tu regardais ces petits cratères refermés avant même que d’être nés. Et tu pensais au ruisseau de tes yeux figé dans l’air glacé. Et tu ne pensais plus. Et tu glissais dans l’air comme une esquisse à la vitesse du vent. C’était un jour de neige. C’était un jour en blanc. Un jour de fin et de commencement. 
C’était un jour d’hiver, un jour de froid brûlant. Tu sais, quand la nuit devient blanche et emporte avec elle toutes tes peurs et que tu restes là, longtemps, à écouter la neige, à attendre le jour. Debout contre le vent…
C’était un jour de neige.

© MLS 23/02/2015

neige correze

Posté par Line SB à 16:45 - Poésie - Vos grains de sel [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Jour de neige

    Les paysages enneigés seraient-ils comme ces dessins de la silhouette des arbres ? On dit qu'ils expriment infiniment de choses de notre humeur du moment, de notre tempérament aussi, plus généralement, qu'ils traduisent à la fois l'état d'esprit d'un temps et le corps plus entier de ce que nous sommes. Et à lire ton paysage des neiges, il me venait cette même impression : qu'on y imprime beaucoup de ce qu'on est et de ce qu'on ressent, de notre essentiel intemporel et de nos sentiments passagers. Coup de plume d'une profonde intimité finalement...

    Posté par Bifane, 01 mars 2015 à 09:09 | | Répondre
    • Merci pour cette lecture... Une fois posés sous d'autres yeux, la manière dont les mots sont reçus ne nous appartient plus...

      Posté par Line SB, 03 mars 2015 à 14:30 | | Répondre
  • "Elle" était tombée juste pour toi, ce jour-là, avant que tu ne repartes......
    J'aime l'image du collier que l'on a oublié de refermer..........
    Merci pour ce beau texte ! bisous.

    Posté par Tatie, 03 mars 2015 à 18:42 | | Répondre
Nouveau commentaire